Aspect de la glaire cervicale : connaitre son corps

De par la complexité et l’ingéniosité de son fonctionnement, le corps de la femme est étonnant et passionnant ! Blooming vous propose de le découvrir un peu plus en détail. Dans cet article, nous allons nous intéresser à la barrière assurant la protection de l’utérus : la glaire cervicale. Quel est son rôle ? À quoi ressemble-t-elle ? 


Qui est mieux placé que l’expert de la culotte menstruelle pour parler de ce sujet? Faisons le point sur l’aspect de la glaire cervicale tout au long du cycle menstruel.

Culottes Ado Collection Super Flux et Nuit Culottes pour flux moyen Collection Bain

 

La glaire cervicale : qu’est-ce que c’est ? Quel est son rôle ?


Avant de nous intéresser à l’aspect de la glaire cervicale, il est important d’en donner une définition. La glaire cervicale se présente sous la forme d’une substance visqueuse,  du mucus, qui ressemble à du blanc d’oeuf. Cependant, sa texture évolue tout au long du cycle menstruel. Cette glaire est fabriquée par des glandes, situées au niveau du col de l’utérus. 


Le rôle de la glaire cervicale est absolument essentiel. En effet, ce mucus assure la protection de l’utérus contre les infections, pouvant être provoquées par des bactéries. Pour cela, elle assure le nettoyage du vagin, en expulsant les impuretés qui s’y trouvent. La glaire cervicale participe au maintien de la flore vaginale, ainsi qu’à la lubrification du vagin lors des rapports sexuels. En d’autres termes, c’est la glaire cervicale qui permet la pénétration. Enfin, ce mucus vaginal intervient dans le processus de procréation, en facilitant le passage des spermatozoïdes jusqu’à l’ovule


L’aspect de la glaire cervicale change tout au long du cycle


Au début du cycle, la glaire cervicale n’est présente qu’en petite quantité. Elle est alors blanchâtre. Mais, avec l’avancement du cycle et l’approche de l’ovulation, l’aspect de la glaire cervicale se modifie. Elle ressemble alors à du blanc d’oeuf, sa texture est transparente et filante. Outre l’aspect de la glaire cervicale, c’est aussi son pH qui est modifié. En effet, plus l’ovulation est proche, plus celui-ci devient acide, dans le but d’aider le passage des spermatozoïdes.


via GIPHY


Après l’ovulation, la production de glaire cervicale diminue. D’ailleurs, à la fin du cycle, elle est tout simplement imperceptible. Elle devient plus épaisse, se coagule, afin de se concentrer au niveau du col de l’utérus, de façon à bloquer le passage des spermatozoïdes.

À quoi ressemble la glaire cervicale pendant la grossesse ?


Pendant la grossesse, la glaire cervicale se coagule et se transforme. Elle devient en quelque sorte le « bouchon » du col de l’utérus, et assure la protection du fœtus contre les bactéries et les impuretés. Cette modification du mucus est due à la production de progestérone, qui épaissit la glaire cervicale, et d’oestrogènes, qui augmentent sa production. 

D’ailleurs, peut-être avez-vous déjà entendu parler du « bouchon muqueux », qui tombe à la fin de la grossesse. Il s’agit en réalité de la glaire cervicale, qui a servi de protection pour le bébé à naître.


Attention : ne confondez pas pertes blanches et glaire cervicale. Les pertes blanches, dont la quantité augmente pendant la grossesse, sont des sécrétions vaginales. Elles permettent au vagin de rester bien hydraté.


L’aspect de la glaire cervicale vous parait anormal : que faire ?


Dans certains cas, l’aspect de la glaire cervicale doit vous encourager à consulter votre gynécologue. Lorsque celle-ci est jaune et s’accompagne d’une mauvaise odeur ou de démangeaisons, il est indispensable de se tourner vers un professionnel de santé. En effet, il peut s’agir d’une infection vaginale, nécessitant un traitement rapide.


Une autre situation doit faire l’objet d’une consultation médicale : c’est la présence de sang dans la glaire cervicale. Dans la plupart des situations, ce phénomène survient lors de l’ovulation. De nombreuses femmes souffrent d’ailleurs d’ovulation hémorragique. Mais la présence de sang dans la glaire cervicale peut aussi vous mettre sur la piste d’une lésion du col de l’utérus. Dans tous les cas, il est nécessaire de contacter au plus vite votre gynécologue.


La plupart du temps, lorsque l’aspect de la glaire cervicale est rosée ou marron, il n’est pas nécessaire de s’inquiéter. En effet, cette couleur s’explique par la présence de sang oxydé dans le mucus, suite à l’ovulation ou un oubli de pilule. En outre, ce phénomène peut être le signe de la préménopause. Cependant, une glaire cervicale marron ou rosée peut être le symptôme d’un polype ou d’une maladie utérine. Là encore, il serait bon d’en parler à votre gynécologue.


Dans tous les cas, une modification soudaine de l’aspect de la glaire cervicale ou, plus globalement, de votre cycle menstruel, doit faire l’objet d’une consultation chez un professionnel de santé.