Combien de temps durent les règles ?

Les règles surviennent à l’adolescence et se terminent à la ménopause. En moyenne, chez les femmes en bonne santé et en dehors des grossesses, les menstruations ont lieu tous les mois, durant 40 ans. Mais alors, combien de temps durent les menstruations ? Quels sont les facteurs qui impactent la durée des règles ? Blooming vous propose d’y voir un peu plus clair, et de mieux comprendre votre cycle menstruel.

Culottes Ado Collection Super Flux et Nuit Culottes pour flux moyen Collection Bain

La durée des règles : elle change tout au long de la vie d’une femme

Vous le savez, en matière de menstruations, chaque femme est différente. Tout comme il est difficile de quantifier les pertes de sang pendant les règles, il est presque impossible de déterminer la durée des règles de façon exacte et précise. En outre, celle-ci varie tout au long de la vie. C’est pour ça que vos culottes de règles en coton vous accompagnent, peu importe votre âge.

Les règles pendant la puberté

La durée des règles au moment de la puberté est variable, tout comme leur fréquence. Cette période, qui a lieu à l’adolescence, est en quelque sorte un rite de passage vers la vie adulte.

Les premières menstruations sont généralement peu abondantes, et ne se manifestent pas tous les mois. Il est possible de constater une absence de règles pendant de longues semaines et, lorsqu’elles sont de retour, le flux est plus ou moins abondant. Celui-ci va s’intensifier avec le temps.

L’organisme féminin a besoin de plusieurs années pour trouver le bon équilibre, stabiliser la durée des règles et ainsi adopter un cycle menstruel bien rodé.

Blooming vous propose des culottes menstruelles pour ado, adaptées pour accompagner les jeunes filles dans leurs premières règles.

Les règles lors de la période féconde

En période de fécondité, la durée des règles se stabilise. En général, on estime que les menstruations arrivent au 14e jour suivant l’ovulation et durent entre 2 et 7 jours. Mais, comme nous allons le voir prochainement, plusieurs facteurs peuvent bouleverser la fréquence et la durée du flux menstruel.

via GIPHY

Les règles après une grossesse

La grossesse et l’accouchement engendrent des bouleversements hormonaux de grande ampleur dans l’organisme. Or, puisque les règles reposent uniquement sur l’équilibre hormonal, leur fréquence et leur durée vont être bouleversées suite à la naissance d’un enfant. Tout comme après la puberté, l’organisme a besoin de temps pour retrouver un cycle normal.

Les règles pré-ménopause

La venue de la ménopause est marquée par les bouffées de chaleur, une fatigue intense, ainsi que des menstruations moins abondantes et irrégulières. La durée des règles juste avant la ménopause est également réduite, en raison de l’activité déclinante des organes reproducteurs. Les dernières règles avant la ménopause durent un ou deux jours, avant de disparaître complètement.

La durée des mensurations diffère en fonction du mode de contraception

Comme nous venons de le voir, la durée des règles varie selon les différentes périodes de la vie. Mais d’autres facteurs possèdent également une influence sur les menstruations, notamment certains moyens de contraception.

On observe chez les femmes ayant opté pour un contraceptif hormonal un cycle menstruel très régulier, correspondant au nombre de pilules contenues dans la plaquette. En revanche, ce mode de contraception empêche la venue des règles. Les pertes de sang observées sont en réalité des saignements de privation, dont la durée et l’abondance sont limitées. D’ailleurs, certaines femmes sous pilule constatent une absence de règles.

D’autres facteurs peuvent modifier la durée des menstruations

  • L’alimentation peut impacter la durée des règles : un régime, ainsi que les troubles du comportement alimentaire comme l’anorexie ou la boulimie, peuvent engendrer des troubles menstruels et réduire significativement la durée des règles.
  • Le stress chronique joue un rôle important sur la durée des règles : lorsque l’organisme est constamment stressé, il génère une surproduction d’hormones qui déséquilibre la balance hormonale. En outre, il passe également en mode « survie » et privilégie les mécanismes vitaux. Ces divers bouleversements sont donc à l’origine de troubles menstruels, comme le retard, l’absence de règles ou une diminution de la durée des menstruations.
  • L’activité physique et les menstruations : les troubles menstruels concernent également les sportives de haut niveau. Là encore, le sport pratiqué de façon intensive possède une influence sur la balance hormonale, ce qui a pour effet de perturber le cycle menstruel.

Vos règles durent plus ou moins longtemps que la moyenne : faut-il consulter ? La réponse est oui, s’il s’agit d’un phénomène nouveau et soudain. En effet, il peut s’agir d’un symptôme d’une pathologie plus grave. Aussi, Blooming vous encourage à consulter un professionnel de santé.