Culotte pour post-partum : affrontez les lochies !

Culotte menstruelle et post-partum

Vous ne les attendiez peut-être pas et pourtant elles arrivent bien souvent en même temps que le petit être qui va changer votre vie : les lochies ! Ces saignements post-accouchement ne sont pas rares du tout chez les jeunes mamans. Entre la fatigue, les nouvelles habitudes à prendre et les nombreuses émotions rencontrées durant le post-partum, les lochies, c’est un peu la cerise sur le gâteau dont on se serait bien passé !


Comprendre le phénomène des lochies

L’accouchement est une épreuve traumatisante pour l’organisme et le corps aura besoin de temps pour s’en remettre. Pour preuve, différents symptômes que l’on rencontre durant la période du post-partum et qui, bien qu’ils soient normaux, peuvent être quelque peu désagréables. Les lochies font partie des symptômes les plus fréquents, il s’agit de pertes de sang 🩸 qui se produisent dans les jours qui suivent l’accouchement.

Les lochies sont un mélange peu ragoutant de caillots, débris de membrane placentaire, suintements de plaies provoquées par les contractions et liquide lymphatique. En d’autres termes, les lochies permettent d’évacuer tout ce qui n’est plus utile au corps après l’accouchement et également d’aider l’utérus à retrouver son poids initial.

Alors on vous l’accorde, les lochies ne laissent pas franchement rêveuses et on s’en passerait aisément, mais comme elles font parties du package grossesse/accouchement/post-partum, autant s’en accommoder du mieux possible jusqu’à ce qu’elles décident de vous laisser tranquille.


Une culotte menstruelle pour le post-partum

Tout comme les règles, les lochies ne s’arrêtent que lorsqu’elles l’auront décidé, alors en attendant de pouvoir à nouveau vous passer de protection, il va falloir en choisir une adaptée. À la maternité, ce sont des serviettes hygiéniques spécifiques qui vous seront proposées justement pour faire face au phénomène des lochies, car les serviettes hygiéniques classiques ne suffiront malheureusement pas. Alors même s’il est vrai que ces serviettes de maternité ne sont pas aussi glamour qu’on le voudrait, elles font quand même parfaitement leur travail et c’est tout ce qu’on leur demande à ce stade. 

Quand les saignements commenceront à se faire moins intenses, il sera alors possible de revenir à une protection plus classique. Les tampons et cup sont à oublier, ils sont déconseillés tant que le col de l’utérus n’est pas correctement refermé. Les serviettes hygiéniques classiques seront alors de mise et/ou la culotte menstruelle pour flux abondant. Ce modèle est une culotte de post-partum idéale ! 

En effet, la culotte menstruelle pour post-partum ou pour flux abondant propose :

  • Une zone absorbante dédiée aux flux abondants
  • Une coupe confortable et variable selon les modèles (taille haute, basse, shorty…)
  • La possibilité de laver sa culotte de post-partum facilement et donc de réduire sa production de déchets et les dépenses en matière de protections périodiques

La culotte pour post-partum peut donc être utilisée seule lorsque les saignements seront moins intenses ou être complétée par une serviette si l’on craint les fuites au départ. La culotte pour post-partum se trouve aussi dans sa version de nuit afin de se reposer (et on sait que vous en aurez besoin 😴) sans craindre de tacher vos draps durant le sommeil.


Combien de temps durent les lochies ?

Même si la culotte pour post-partum est plus agréable à porter que la serviette hygiénique de maternité, on se doute bien que chaque jeune maman a hâte d’en finir avec ces saignements. Généralement, il faut compter entre 3 et 6 semaines pour voir les saignements disparaitre, ce sera le signe de la cicatrisation de la paroi utérine.

Cela étant, si l’on constate de fortes douleurs, des lochies verdâtres et/ou abondantes, des saignements accompagnés de fièvre ou encore très abondants (plus d’une serviette par heure), il est absolument nécessaire de consulter sans attendre son médecin, car cela peut être le signe d’une infection. Poser des questions et se renseigner auprès du personnel médical sera le meilleur moyen de reconnaitre ce qui est normal de ce qui peut être le symptôme d’une problématique.

Environ 6 semaines après l’accouchement (parfois plus, parfois moins), vous allez enfin commencer à entrevoir le bout du tunnel puisque non seulement les lochies auront disparu, mais ce sera aussi le retour de vos règles. Vous allez donc pouvoir laisser tomber la culotte post-partum, pour opter pour des culottes menstruelles à dentelle par exemple afin d’apprécier ce retour à la « normalité ».


La culotte menstruelle pour le post-partum, toujours utile au retour des règles

La culotte de post-partum n’est pas un investissement qui ne servira que pour faire face aux lochies, puisqu’une culotte menstruelle pour post-partum vous sera utile dans bien des cas de figure après le retour de couche. En effet, la culotte de post-partum est une culotte pour flux abondant. En somme, si vous avez des flux abondants : votre culotte de post-partum est aussi votre culotte menstruelle. 

Si votre flux menstruel est moins abondant et que vous n’avez pas besoin d’un tel niveau de protection, cet achat n’est pas vain puisque vous allez pouvoir utiliser votre culotte menstruelle pour post-partum la nuit par exemple, ou encore si vous n’avez plus de culotte de règles pour flux normal propre sous la main par exemple.

Par ailleurs, la culotte de règles pour flux abondant pourra parfaitement servir de culotte pour post-partum dans le futur, notamment si vous avez prévu de retenter l’expérience, vous serez déjà équipée en conséquence et même préparée à affronter les fameuses lochies post-accouchement.


Et pour la baignade, comment on fait ?

Durant la période des lochies, la baignade n’est pas recommandée notamment pour éviter le risque d’infection que ce soit à la piscine comme dans la baignoire 🏊️. De toute façon, il est rare que l’on trouve le temps de se rendre à la plage ou à la piscine moins de 6 semaines après la naissance de son enfant. Une fois que les choses seront un peu mieux rentrées dans l’ordre au niveau du corps et que la reprise d’une activité physique sera possible ou que l’on aura à nouveau l’opportunité de se dorer la pilule au bord de la mer, on peut alors opter pour un maillot de bain menstruel. D’ici là, ce sont en effet les règles qui auront refait leur apparition et c’est donc un maillot de bain avec une protection adaptée qui sera le plus adéquat, toujours dans l’idée d’éviter l’utilisation des tampons ou de la cup tant que cela n’est pas recommandé. 

Tout comme la culotte menstruelle, le maillot de bain menstruel se porte tout au long de la baignade puis se lave et se rince selon les recommandations habituelles soit :

  • Rinçage à l’eau froide pour faire dégorger le maillot de bain
  • Lavage à 30° maximum sur cycle court avec une lessive adaptée
  • Séchage à l’air libre (pas de sèche-linge)

Avec un peu de patience, les mamans nageuses seront très vite de retour à la piscine et pourquoi pas aux cours de bébés-nageurs, et les mamans fatiguées pourront profiter du soleil et de la plage pour les vacances 😎 !