Fatigue avant et pendant les règles : astuces pour retrouver votre énergie

Ah les règles et leur doux lot de symptômes prémenstruels et de désagréments pendant ! Douleurs, hémorragies, carence en fer, migraines, fatigue… Un cocktail explosif de petites joies dont on se passerait bien.

Heureusement, Blooming vous a préparé une liste de conseils pour retrouver 😊 Focus sur le symptôme principal des règles : la fatigue ! On vous donne de (vrais) trucs et astuces pour prévenir la fatigue provoquée par les règles.


L’alimentation, premier levier pour lutter contre la fatigue provoquée par les règles !

La fatigue provoquée par les règles est une vraie contrainte pour toutes les femmes. Les douleurs menstruelles entraînent une vraie fatigue corporelle. Et le mental suit ! Plus envie, moins de motivation, et une petite flemme qui s’ajoute…. Le tour est joué ! 😶

MAIS miracle de la vie, des solutions existent ! Vous pouvez les adopter dès à présent, sans dépenses excessives.

L’alimentation est une vraie solution anti-fatigue avant et pendant vos règles. Alors exit le petit plat préparé, la mayo sympa, les frites et le sucre raffiné de façon générale !

🥦 Optez pour un régime anti-inflammatoire et méditerranéen ! 🥦

Comment faire ? Pas d’inquiétude, c’est très simple :

  • Usez et abusez des légumes frais ou congelés à tous les repas : en effet, ce sont les deux modes d’utilisation à favoriser pour préserver vitamines et minéraux. Idéalement, prenez-les de saison. Si vous utilisez des conserves, pensez à bien les rincer : vos légumes baignent dans une eau sucrée et salée. Rincez-les au moins 3 fois.
  • Mangez des protéines. Côté viandes maigres, prenez du poulet, du jambon ou de la dinde. Côté poissons, jouez la carte des omégas 3 avec sardines, maquereaux et saumon. Attention, le saumon, c’est une fois par semaine, pas plus ! C’est un poisson qui absorbe énormément les métaux lourds. Privilégiez le saumon sauvage issu d’une pêche durable.
  • Assaisonnez ! Les huiles pressées à froid sont bourrées d’oméga 3 alors on teste : olive, colza, noix, noisette, sésame, lin, avocat… vous avez amplement le choix ! N’hésitez pas à varier les plaisirs : chaque huile possède ses propres propriétés ! Les épices vous aideront également, dont le curcuma qui est un vrai anti-inflammatoire.
  • Complémentez-vous. Pensez à l’onagre et la sauge qui sont les plantes du féminin. Prenez aussi du magnésium et de la vitamine C naturelle (acérola) : parfaits pour réactiver la digestion en cas de constipation, mais aussi pour un petit coup de boost.

Pour la prise de compléments, parlez-en à votre médecin, il saura vous conseiller et vous prescrire ce qui vous correspond le mieux. Il pourra ainsi vous aider à diminuer la fatigue provoquée par vos règles.

🥑 Privilégiez toujours les fruits et légumes biologiques : la présence des pesticides est largement inférieure aux fruits et légumes conventionnels. De plus, les pesticides perturbent le système hormonal et favorisent l’inflammation. 🥑

En adoptant ces petits conseils, vous vous sentirez mieux et la fatigue provoquée par vos règles sera fortement diminuée. 

A vos caddies !

Apprendre à (bien) bouger lors de son cycle menstruel

La fatigue provoquée par les règles, c’est… fatigant. Elle peut provoquer de gros embouteillages dans nos projets et dans notre vie. Mais moins on en fait, plus on est fatigué…

Alors, lutter contre la fatigue, c’est possible à condition de se bouger.

Il existe de nombreuses façons d’avoir une activité physique sans pour autant s’inscrire à la salle de sport.


On vous donne quelques idées :

  • Prenez les escaliers au lieu de l’ascenseur (oui, oui, même avec les courses !).
  • Arrêtez-vous une station avant votre destination, en bus, en tramway ou en métro. Et marchez !
  • Utilisez le vélo ou la marche dans la mesure du possible. Pour le fun, téléchargez une appli qui compte vos pas dans la journée.
  • Choisissez une routine qui couvre les 30 minutes de sport nécessaires par jour : YouTube regorge de cours de yoga ou de gymnastique douce en ligne. Vous pouvez choisir les thèmes qui vous intéressent ainsi que la durée.

Et si vous souhaitez vraiment reprendre le sport, ces petits conseils vous permettront de vous y (re)mettre en douceur !

Les bénéfices du sport sont nombreux : réduction du stress, de la fatigue (provoquée par les règles notamment), amélioration du système cardio-vasculaire, perte de poids…

Faire du sport vous permet d’augmenter :

  • La dopamine, « THE » neurotransmetteur qui nous met en marche le matin. 
  • Les endorphines, ou hormones du bonheur, nous permettent également de réduire les douleurs menstruelles.

On ne vous demandera pas de faire des séances de RPM trois fois par semaine… c’est avant tout la qualité et la régularité qui comptent.

Optez pour un sport doux et surtout, qui vous parle : marche, gym douce, yoga ou natation en sont de bons exemples. 

Instaurez une petite routine que vous pourrez tenir : faire 30 minutes de marche par jour ou de tapis est plus qualitatif que 2 heures de sport intense toutes les 2 semaines… Pendant votre séance, pensez à utiliser votre shorty menstruel.

Pour vous motiver, on vous offre une petite séance de yoga anti-fatigue juste pour vous. 🤗

Déstressez !

Il est très facile de se faire envahir par le stress : un nouveau projet au boulot, un dossier en retard, des montagnes de linge à faire, les devoirs à gérer…

Déjà, pour le linge et les devoirs, on délègue 😁

Notre charge mentale en tant que femme est très forte, c’est pourquoi il est important de déléguer, pour soi et pour les autres. C’est aussi un stress en moins.

La fatigue provoquée par les règles peut également être une source de stress : aurais-je le temps de faire ce que j’ai à faire ? Dois-je vraiment me reposer, au final ? 

C’est un peu le serpent qui se mord la queue : le stress engendre la fatigue et inversement.

Alors c’est un fait, le stress joue énormément sur la fatigue. Donc, ON SE DÉTEND. ON SE FAIT DU BIEN. ON PREND DU TEMPS POUR SOI. Oui, oui.

Quelques petits outils pour vous aider à lâcher prise :

  • La respiration. Le souffle nous permet d’alimenter nos organes et de vivre. Revenir à la respiration consciente permet de nous reconcentrer : c’est une action inconsciente qui pourtant est essentielle. Se refocaliser sur notre respiration détend et nous fait lâcher prise.
  • La sophrologie. Elle vous permettra de travailler votre concentration et de (ré)apprendre à respirer en cas de gros coups de stress. Votre sophrologue mettra en place des exercices personnalisés : ils vous permettront de vous retrouver et de revenir à un état de détente.
  • La méditation. Vous apprendrez à laisser filer vos pensées, sans vous concentrer spécifiquement sur l’une ou l’autre. Le rôle de la respiration est très important dans la méditation, c’est un premier guide vers la détente profonde.

La cohérence cardiaque, vous connaissez ? Il s’agit d’arriver à l’équilibre au niveau psychique et physique, grâce à la concentration notamment. 

La fatigue provoque par les règles, on la connaît toutes. Et c’est (vraiment) handicapant : on procrastine plus et plus souvent. On a justement un article dédié à la pratique du sport pendant les règles, découvrez-le et prenez un shot de motivation. 🥊