Nymphoplastie (ou labiaplastie) : les raisons de la chirurgie des petites lèvres

La nymphoplastie est une chirurgie de réduction des lèvres. Oui on parle bien des petites lèvres qui se trouvent dans la partie basse de votre anatomie. Les raisons ? Elles peuvent être médicales, mais sont la plupart du temps d'ordre esthétique. Cette chirurgie intime est de plus en plus fréquente, surtout chez les jeunes femmes et les adolescentes. Blooming, votre spécialiste des culottes menstruelles, s'est penché sur le phénomène.

Culottes Ado Collection Super Flux et Nuit Culottes pour flux moyen Collection Bain

Qu'est-ce que la nymphoplastie ?

La nymphoplastie consiste à réduire la taille des petites lèvres et, le cas échéant, celle du capuchon du clitoris. Cette partie de l'appareil génital féminin est dissimulée sous les grandes lèvres… Du moins, chez la plupart des femmes. Certaines possèdent des petites lèvres trop grandes, à tel point qu'elles peuvent dépasser des grandes lèvres. Vous l'avez compris, elles ne portent dès lors plus très bien leur nom 🤔.

Nymphoplastie : les raisons médicales

Lorsqu'elles dépassent 4 cm de long, les petites lèvres peuvent devenir extrêmement gênantes au quotidien. Cette hypertrophie des petites lèvres provoque un inconfort qui se manifeste par :

  • Des frottements assez désagréables lors d'activités sportives comme le vélo 🚴️– et même la selle triple mousse n'y fait rien.
  • Des frottements tout aussi désagréables lors du port de vêtements moulants… Adieu jean skinny 😭.
  • Une gêne lors de la marche.
  • Des difficultés de pénétration ou une douleur lors des rapports sexuels. Non, vous n'êtes pas atteinte de vaginisme, ce sont juste vos lèvres qui font barrage. 

Bien sûr, il n'y a pas que l'aspect médical. Une hypertrophie des petites lèvres peut être difficile à vivre. Certaines femmes se sentent mal à l'aise dans leur corps et ont recours à la chirurgie plastique pour retrouver confiance en elles.

La nymphoplastie esthétique

Pour d'autres, la motivation est purement esthétique. Il faut savoir que la vulve évolue avec l'âge. Son apparence n'est donc pas la même à l'adolescence qu'à la ménopause. La nymphoplastie permet aux femmes complexées de "rajeunir" leur sexe.

Pourtant, ce ne sont pas des femmes dans la 🌼 de l'âge que les chirurgiens plastiques opèrent le plus, mais bien des jeunes filles et des femmes de moins de 30 ans. Leur objectif ? Atteindre le Graal, le sexe parfait !

Pour elles, le sexe parfait, c'est celui qu'elles voient dans les films pornographiques : des petites lèvres parfaitement symétriques, à la taille standard. Évidemment, à force de voir toujours les mêmes vulves, elles finissent par croire que leur sexe est anormal puisque différent. Le fait qu'il s'agisse d'un sujet relativement tabou n'arrange pas les choses.

La quête du sexe parfait est accentuée par des modes comme :

  • L'épilation intégrale : finis les organes génitaux féminins dissimulés sous une touffe de poils ! Les petites lèvres sont alors mises sous le feu des projecteurs et la moindre petite imperfection est visible.
  • Le port de maillot de bain très échancré, parfois à moitié transparent.
  • Les petites culottes tellement petites et moulantes que tout dépasse – et pourtant, c'est la bonne taille.

Comment se passe une opération de réduction des petites lèvres ?

Vous avez décidé de sauter le pas ? Voici tout ce qu'il faut savoir sur l'intervention en question.

Le déroulement de l'opération

La nymphoplastie est une opération qui se déroule sous anesthésie générale la plupart du temps. Elle est associée à une anesthésie locale au niveau des lèvres afin de réduire les douleurs post-opératoires 😌. Elle s'effectue en ambulatoire et dure moins d'une heure. Le chirurgien plasticien pourra vous proposer une nymphoplastie triangulaire ou nymphoplastie longitudinale, suturée aux fils résorbables.

Les suites post-opératoires

Bonne nouvelle : la cicatrisation est relativement rapide, à condition de respecter quelques règles d'hygiène comme effectuer une toilette intime après chaque miction. Et pas question de parader avec vos nouvelles lèvres : les rapports sexuels sont proscrits durant un mois environ.

Après l'opération, il arrive que la zone opérée devienne sensible – ou au contraire insensible. Vous pourriez également ressentir de l'inconfort, un œdème et observer de légers saignements au niveau des lèvres génitales. Rassurez-vous, c'est transitoire 😌. Pour plus de confort, optez pour des sous-vêtements en coton non serrés. Pendant vos règles, nos culottes menstruelles en coton seront vos meilleures alliées 😉.

Le prix d'une nymphoplastie

Le tarif pour cette chirurgie plastique est variable d'une clinique à l'autre. Comptez entre 1 500 et 2 000 euros. Lorsque la chirurgie labiale est pratiquée pour des raisons médicales, elle est partiellement prise en charge par la sécurité sociale. Certaines mutuelles santé remboursent le reste du solde.

Si votre vulve vous cause des irritations et qu'elles peuvent s'expliquer par une hypertrophie des petites lèvres, parlez-en à votre gynécologue. Si vos envies sont purement d'ordre esthétique, osez comparer ailleurs que là où tout est filtré. Gardez bien en tête que la vulve normale n'existe pas ! Avant d'envisager une opération, peut-être pouvez-vous essayer d'apprendre à l'aimer 💗 ?