Atelier Règles Zéro Déchet par la Maison du Zéro Déchet

Nous avons participé à un atelier Règles Zéro Déchet, à la Maison du Zéro déchets*, animé par Blandine, bénévole.

Ce moment partagé, gratuit, permet de sensibiliser sur la pollution des protections jetables et surtout sur les solutions alternatives qui existent et se développent.

 LE PLASTIQUE N'EST PLUS CHIC

En effet, chaque année près de 45 milliards de déchets (pas très) hygiéniques sont jetés dans le monde. De quoi aller de la Terre à la Lune !

Une seule femme jetterait en moyenne près de 10 000 tampons ou serviettes dans sa vie.

Sachant qu’il faut, à ces produits, près de 500 ans pour se décomposer, ces quantités de déchets sont alarmantes.

Selon l’organisation Greenpeace, cette industrie serait l’une des plus polluantes au monde, notamment des océans.

De surcroît, la France ne recycle que 26% des déchets plastiques.*

LA SANTE!

Les serviettes et tampons jetables présentent, pour certains, des substances toxiques -dioxines, cristaux de polyacrylate de sodium - et les fibres de viscose utilisées dans les tampons sont également blanchies au chlore.***

Une conclusion de l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) et un constat très inquiétant.

En effet, ces produits entrent régulièrement en contact avec les muqueuses vaginales. Par exemple, le flux absorbé par les tampons est composé à 65% de menstruations et à 35% de microbiote vaginal, barrière naturelle fondamentale, qui nous préserve des irritations et infections diverses.

LES ALTERNATIVES AUX TAMPONS, SERVIETTES, PROTEGE-SLIPS

Lors de son atelier, la Maison du Zéro déchet propose et présente quatre types de  solutions pour se lancer dans les règles plus écologiques, plus respectueuses de l’environnement.

Les participantes sont tout d'abord invitées à partager leurs habitudes Zéro Déchet.

Les alternatives sont ensuite présentées, avec de nombreux détails sur leur coût, leur durée de vie,  leur degré d’absorption ou encore les méthodes d’entretien de ces produits alternatifs.

La Coupe Menstruelle

Elle se présente comme une cloche inversée ; elle est fabriquée en silicone médical ou caoutchouc naturel.

Comment cela fonctionne ?

On l’insère à l’intérieur du vagin et le flux coule à dans la coupe ou cup.

Il est important de la stériliser dans une casserole d’eau bouillante entre chaque cycle menstruel afin d’éviter les infections.

Il est également déconseillé de dormir avec.

En effet, même si les risques sont minimes, la stagnation du sang dans le vagin peut créer des infections et provoquer le syndrome de choc toxique.**

Donc toutes les 6 heures minimum, on la retire, la vide et la nettoie.

C’est une solution économique, car elle a une durée de vie d’environ 5 ans.

Les cups ou coupes menstruelles présentent en général une tige, mais il en existe également sans tige : un "moon pad", pré-pincé et biseauté, qui évite la gêne que peut provoquer la tige.

Il est préférable d’en choisir une en 100% silicone médical platinium, sans colorant, ni additif.

Le prix des cups qualitatives varie entre 17 euros et 30 euros.

Les serviettes hygiéniques et lavables

Fabriquées à partir de matières textiles, parfois naturelles -coton ou chanvre-, elles s’utilisent comme des serviettes hygiéniques traditionnelles.

La transition peut donc être plus facile.

La seule différence avec les serviettes jetables, c’est que les serviettes hygiéniques lavables, ou SHL, sont lavables à la main ou en machine et donc réutilisables et qu’elles se rabattent autour du fond de culotte avec des boutons pressions.

Leur utilisation évite les risques du syndrome du choc toxique, possible avec les tampons.

Les plus manuelles pourront même coudre leurs propres serviettes personnalisées.

Un atelier couture est d’ailleurs proposé par la Maison du Zéro Déchet.*

Elles ont une durée de vie d’environ 5 ans.

Vous pourrez les recycler dans les bornes de collecte de textile lorsqu’elles ne seront plus utilisables.

Leur prix varie entre 15 à 19 euros. 

Et évidemment la culotte de règles ou culotte menstruelle !

Les culottes menstruelles Blooming ont le look & feel de culottes classiques.

La seule différence, c’est qu’elles intègrent une protection absorbante et anti-fuites, un fond de culotte technicisé, un "cœur technologique" composé de plusieurs couches ultra fines, absorbantes et ventilées.

Ainsi qu’une double protection permettant d’éviter les fuites : un film barrière et des coutures anti-fuites.

Les culottes menstruelles Blooming absorbent les menstruations avec efficacité et discrétion - grâce à une finition silence -.

Pour une protection pouvant aller jusqu’à 12 heures.

L’utilisation est très simple : on l’enfile le matin et on la change le soir pour la nuit !

L’entretien est facile : les culottes de règles se rincent et se lavent à la main ; ou se rincent et se passent en machine à 30°.

Les culottes de règles peuvent être utilisées en complément ou alternance avec des serviettes, des tampons, des protège-slips, la cup (ou coupe menstruelle), les serviettes hygiéniques lavables, en début ou fin de règles, la nuit, ou peuvent remplacer ces protections.

Si vous voulez en savoir plus sur la nouvelle routine de nos testeuses, consultez cet article.

Les culottes menstruelles sont également très pratiques pour les jeunes filles qui ont leurs premières règles, car le geste est facile à adopter, on la porte comme une culotte standard!

De plus, il en existe plusieurs styles : des simples, colorées, shorty ou même des culottes taille haute. Nos culottes sont vendues à 25€, 27€ ou 29,85€ euros.

Le flux instinctif

Une dernière alternative a été discutée lors de cet atelier : le flux instinctif libre.

Il ne requiert aucune protection ; il suffit juste d’écouter son corps, d’attendre que son flux se fasse sentir et on se rend aux toilettes pour le laisser s’écouler. Comme pour les autres fluides corporels. C’est une méthode qui demande cependant beaucoup d’attention, de patience et de pratique.

 

* La Maison du Zéro Déchet

3 Rue Charles Nodier, 75018 Paris

lamaisonduzerodechet.org

http://lamaisonduzerodechet.org/event/atelier-couture-serviettes-hygieniques-lavables/

http://lamaisonduzerodechet.org/event/sensibilisation-aux-regles-zero-dechet-2/

** Recyclés, incinérés... Que fait la France de ses déchets plastiques ? 

Le Parisien, 8 juin 2018

http://www.leparisien.fr/environnement/recycles-incineres-que-fait-la-france-de-ses-dechets-plastiques-08-06-2019-8089176.php

*** Des substances toxiques dans les tampons et les serviettes. Le Monde, 19 juillet 2018

https://www.lemonde.fr/pollution/article/2018/07/19/des-substances-toxiques-dans-les-tampons-et-les-serviettes-hygieniques_5333356_1652666.html