Cuisine zéro déchet : un guide complet, pour bien se lancer

Saviez-vous que plus d’un milliard de tonnes de nourriture sont gaspillées chaque année, partout dans le monde ? En France, d’après l’ADEME, ce gaspillage équivaut à 18% de la production alimentaire. Fort heureusement, grâce à des gestes simples, il est possible d’inverser cette tendance.

Comment mettre en place une cuisine zéro déchet ? Blooming vous propose des astuces simples, mais efficaces, pour réduire votre impact sur l’environnement !

Cuisine zéro déchet : quels sont les enjeux de cette démarche ?

L’enjeu principal d’une cuisine zéro déchet réside dans la protection de la planète. Pour le comprendre, Blooming vous propose de découvrir quelques chiffres édifiants.

D’après l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, les déchets alimentaires sont responsables de l’émission de plus de 3 gigatonnes de CO2 par année. En outre, la quantité d’eau nécessaire à la production des aliments jetés représente 250 km3. À la lumière de ces informations, vous souhaitez très certainement adopter un mode de vie plus respectueux de l’environnement, grâce au zéro déchet en cuisine. Mais sachez qu’en vous lançant dans cette démarche, vous participez à la résolution d’autres problématiques, tout aussi importantes !

En effet, une cuisine zéro déchet plus éthique passe également par une meilleure maîtrise de votre consommation d’énergie. D’autre part, vous apportez votre soutien aux petits producteurs locaux, ainsi qu’aux acteurs de l’agriculture biologique. Enfin, faire le choix d’un mode de consommation plus responsable, c’est opter pour une alimentation de meilleure qualité, bénéfique pour votre santé et celle de votre famille. 💯

Vous connaissez maintenant la cuisine zéro déchet en théorie. Passons à la pratique, avec les conseils de Blooming pour une consommation plus responsable !

Consommation et gaspillage alimentaire : comment limiter votre impact en cuisine ?

La cuisine est le centre névralgique de la consommation à la maison. Au quotidien, une quantité de ressources plus ou moins importante y est utilisée, transformée, jetée, voire gaspillée pour la préparation des repas. Alors, que diriez-vous de revoir votre façon de consommer, en utilisant ces ressources de façon plus éthique et responsable ?

L’achat en vrac

À combien estimez-vous la quantité d’emballages alimentaires jetés par les ménages chaque année en France ? Si l’on en croit le bilan d’activité de l’entreprise Citeo, spécialisée dans le recyclage des emballages ménagers, ce chiffre atteint plus de 5 100 tonnes. Et pourtant, il est plutôt simple de réduire sa consommation d’emballages. La solution ? L’achat en vrac, pour une cuisine zéro déchet !

Il y a encore quelques années, seuls les magasins bio proposaient des rayons de vrac. Aujourd’hui, il est possible d’en trouver dans n’importe quel supermarché. Fruits, légumes, graines, épices, oléagineux, et même farine ou miel peuvent être achetés sans emballage.

Privilégier les produits bruts, frais et locaux

La plupart des plats préparés que l’on retrouve dans le commerce sont sur-emballés : barquette en plastique, opercule en aluminium et emballage en carton sont autant de déchets qui finiront dans votre poubelle. En outre, ces aliments sont bien souvent saturés en sel et en sucre et sont déconseillés, du point de vue nutritionnel.

Pour mettre en place une cuisine zéro déchet, mais aussi pour prendre soin de votre santé, privilégiez les produits frais et non-transformés ! Bien sûr, cela nécessite de cuisiner vos repas. Mais aujourd’hui, les ressources pour préparer facilement des menus pour toute la semaine ne manquent pas sur le web. N’hésitez pas à vous en inspirer !

Enfin, Blooming vous recommande de choisir des fruits et des légumes locaux. De cette façon, vous apportez votre soutien aux petits producteurs, et optez pour des produits de saison plus respectueux de l’environnement. 🍊

Utiliser toutes les parties comestibles des aliments

Bien sûr, pour réduire efficacement la quantité de déchets en cuisine, il convient de cuisiner toutes les parties comestibles des fruits, des légumes et de la viande que vous consommez au quotidien. Le saviez-vous ? Il est tout à fait possible d’utiliser les fanes de carottes pour préparer un velouté, ainsi que les épluchures, qui contiennent tous les nutriments essentiels du légume.

D’autres astuces pour éviter le gaspillage alimentaire

  • La planification : pour éviter les restes alimentaires, nous vous conseillons de prévoir vos menus à l’avance. Le batchcooking, une méthode consistant à préparer tous les menus de la semaine en une seule session, peut également être envisagé dans le cadre d’une cuisine zéro déchet.
    • Savoir reconnaître les aliments périmés : dans la majorité des cas, il est préférable de se fier à vos sens, plutôt qu’à une date limite de consommation. En effet, celle-ci est fixée par les industriels, de sorte à pouvoir se couvrir en cas de réclamation. 

    Nos astuces pour limiter la consommation énergétique en cuisine

    Si la mise en place d’une cuisine zéro déchet passe naturellement par la réduction du gaspillage alimentaire, il convient également d’adopter les bons gestes, pour limiter votre consommation énergétique. En effet, celle-ci génère également des déchets, en plus d’entraîner des dépenses bien souvent inutiles.

    Réduire sa consommation d’électricité en cuisine

    • Le saviez-vous ? Pour la plupart des recettes, il est inutile de faire préchauffer votre four, même lorsque cela est recommandé ! D’autre part, en éteignant l’appareil 5 minutes avant la fin de la cuisson, la chaleur se maintient et la cuisson se poursuit normalement. 💡
    • Au moment de faire bouillir de l’eau, placez un couvercle sur la casserole. De cette façon, la température va grimper plus rapidement et l’ébullition sera plus rapide.
    • Vos gros appareils électroménagers, c’est-à-dire votre réfrigérateur et congélateur, doivent être entretenus régulièrement pour fonctionner correctement et limiter leur consommation d’électricité. De ce fait, pour une cuisine zéro déchet, n’oubliez pas de les dégivrer fréquemment.

    Réduire sa consommation d’eau en cuisine

    • En faisant bouillir la juste quantité d’eau dans votre bouilloire, vous réduisez de façon significative votre consommation énergétique et préservez une ressource naturelle précieuse.
    • L’eau de cuisson est une autre ressource essentielle en cuisine. C’est vrai, il est possible de l’utiliser pour faire tremper votre vaisselle, mais aussi pour arroser vos plantes d’intérieur ! Évidemment, pour cela, attendez qu’elle refroidisse.
    • L’utilisation d’un lave-vaisselle entraîne une consommation d’environ 12 litres d’eau. En revanche, en lavant votre vaisselle à la main, vous consommez plus de 40 litres, ce qui est considérable.

    Les indispensables pour se lancer dans l’aventure de la cuisine zéro déchet

    Vous connaissez maintenant les bons gestes à mettre en place, qui vous permettront de réduire le gaspillage alimentaire et énergétique dans votre cuisine. Pour passer définitivement au zéro déchet, voici une sélection d’accessoires indispensables :

    • Des bocaux en verre : ils remplacent les emballages en plastique ou en carton et peuvent être utilisés lors de vos courses en vrac, ou comme contenant pour vos placards. En outre, les bocaux en verre apportent une touche décorative dans votre cuisine !
    • Des sacs de vrac : ils sont réutilisables. Grâce à eux, évitez l’utilisation de sacs en plastique ou en papier. 
    • Une éponge lavable : la consommation d’éponges jetables génère elle aussi des déchets. Alors, pourquoi ne pas investir dans un tawashi, une éponge lavable venue du Japon ? Sur Internet, vous trouverez de nombreux tutoriels pour fabriquer votre propre accessoire, grâce à de vieux vêtements !
    • Du bee’s wrap : vous recherchez une solution pour remplacer le film étirable ? Alors, optez pour des feuilles de tissu enduites de cire d’abeille ! Le bee’s wrap est résolument écologique. D’ailleurs il est 100% biodégradable et compostable.
    • Des accessoires en bois ou en inox dans votre cuisine zéro déchet : ces couverts et ustensiles sont bien plus respectueux de l’environnement que le plastique. D’autre part, ils possèdent une durée de vie plus longue.