Avis sur la culotte menstruelle Blooming, par K.

K  nous livre son avis sur les culottes menstruelles Blooming et sa nouvelle Routine Règles. Mais pas que. 

Nous l'avons également interrogée sur ses premières règles, le tabou des règles (et comment le briser), son ressenti pendant cette période qui revient chaque mois. Elle nous livre également un joli témoignage mère-fils sur le sujet.

Interviewée par Emma

As-tu une expression quand tu parles de tes règles ?

Non généralement je dis que j’ai mes règles. Il m’arrive parfois de dire que j’ai mes “trucs de filles” mais c’est plutôt rare.

Te souviens-tu de tes premières règles ? 

Je m’en rappelle plutôt bien, j’avais 13 ans. C’était un jour de printemps, en début d’après midi et ma mère était à la maison. Je pense qu’au fond de moi je les attendais. J’avais l’impression que je “devenais grande” (rires) donc quand je les ai eues j’étais plutôt fière. Je l’ai dit immédiatement à ma mère, elle était aussi fière de me voir devenir femme, peut être un peu trop contente d’ailleurs ; je me souviens qu’elle est allée le dire à la voisine…J’avais trouvé cela un peu moins cool (rires) ! J’avais envie de le partager avec ma mère et que cela reste dans l’intimité familiale ! Mais ça reste un bon souvenir. 

As-tu eu une “éducation menstruelle” ? Parliez-vous beaucoup des règles à la maison  ? 

Chez nous c’était quelque chose de naturel. Ma mère ne cachait absolument pas ses règles et ses serviettes étaient visibles dans la salle de bain, donc on savait ce que c’était. Je n’ai pas le souvenir qu’il y ait eu nécessité d’avoir une discussion. C’était simplement un état naturel de la femme et intégré dans le quotidien. 

Quels conseils aurais-tu à donner aux jeunes filles à ce sujet ? 

L’arrivée des règles est pour moi signe de féminité et du corps qui évolue. Accueillons les simplement comme un phénomène naturel et voyons y toute la magie du corps féminin, la physiologie du corps humain est juste incroyable ! C’est aussi le signe que quand on sera prête et si on le veut, on peut donner la vie. Il y a de quoi se réjouir.

Mon conseil serait alors de revenir à ce qu’est notre corps plutôt que de voir cela comme une gêne. Néanmoins, il est vrai que lorsque l’on a nos règles pour la première fois, nous sommes en pleine pré-adolescence et nous faisons face à toutes sortes de bouleversements hormonaux. Le fait d’être perturbée peut se comprendre. Mais lorsque l’on prend de la maturité, il faut se dire que cela fait partie de nous et pourquoi pas s’émerveiller de tous les phénomènes internes nécessaires à la réalisation de notre cycle.

Comment pouvons nous briser ce tabou des règles ? 

C’est difficile de répondre à cette question car cela n’a jamais été tabou chez moi. Ni dans ma famille ou avec les hommes avec qui j’ai partagé ma vie. En revanche, lors de la pré-adolescence de mon fils, je me suis rendu compte que c’était devenu tabou pour lui, alors qu’avant on en parlait librement. La puberté et le changement des corps chez les pré-adolescents est une phase tellement spéciale pour eux que l’on ne peut peut-être pas éviter un moment où cela devient un peu tabou.  Pour briser ce tabou, le mieux est sans doute d’en parler avec sincérité, légèreté et simplicité avec les filles mais aussi (et peut être surtout) avec les garçons!

Que privilégies-tu dans une protection ? 

Le confort, la capacité d’absorption, j’accorde aussi beaucoup d’importance à la dimension écologie et santé. 

Quelle était ta routine règles avant Blooming ? 

À l’époque, j’utilisais la cup et la nuit je portais des serviettes jetables. Les culottes menstruelles sont venues apporter une solution dans ma routine. En effet, je ne supportais plus la serviette jetable qui asséchait ma peau. De plus d’un point de vue écologique ce n’est pas du tout positif. 
J’ai aussi de l’endométriose et lorsque j’ai des crises, la douleur est tellement intense que je n’ai pas du tout envie de mettre la cup. Il me manquait un complément et je l’ai trouvé grâce aux culottes menstruelles. 

 

Qu’est-ce que cela change d’utiliser une culotte menstruelle ? 

C’est vraiment devenu une utilisation à chaque cycle. Lorsque je mets la cup, je porte aussi une culotte de règles au cas où ça déborde. Quand je sais que mes règles vont arriver, je porte la culotte par précaution. Et enfin, lorsque je suis dans une période de crise d’endométriose c’est simplement la culotte. C’est une sécurité, un complément et parfois une protection à 100%. 

Souffres-tu du syndrome prémenstruel ? 

En général, un ou deux jours avant mes règles, j’ai le moral qui tombe dans les chaussettes, je me sens fatiguée et j’ai le ventre gonflé. 

As tu des douleurs de règles ? 

Il m’arrive d’avoir des petites douleurs mais rien qui m’empêche de réaliser mon quotidien.

Mais lorsque j’ai des crises d'endométriose, j’ai des lancements dans le bas ventre extrêmement douloureux. Ce sont des douleurs d’endométriose alors c’est différent des douleurs de règles. 

 

Tes journées sont-elles impactées par les règles ? 

Quand j’ai mes règles, j’essaye de m’écouter un peu plus, alléger mon programme,  avoir des activités physiques plus douces et prendre du temps pour moi. 

Un dernier mot ? 

Pour moi la cup et les culottes menstruelles c’est une super solution, on se protège en respectant notre santé et en protégeant l’environnement. Cela demande une petite gymnastique un peu différente notamment pour le lavage mais une fois qu’on l’a adoptée c’est simple. 

Merci à K pour cet entretien :-) 
Et une belle journée à toutes.
* Définition :
Les culottes menstruelles ou culottes de règles Blooming sont une petite révolution.
Chaque femme a sa façon de l'adopter, un peu, beaucoup, passionnément!
Elles sont utilisées seules, mais également en complément ou alternance avec d'autres protections hygiéniques. En mode Règles Zéro Déchets, avec ou à la place d'une cup ou d'une serviette hygiénique lavable. Avec ou à la place des protections menstruelles jetables (serviettes hygiéniques, tampons, protège-slips).
Les culottes menstruelles BLOOMING sont lavables, réutilisables. On les rince puis les passe en machine à 30°.
Si vous avez des questions, contactez-nous!