Ménopause et libido : l’impact sur la sexualité

À l’heure de la ménopause, les femmes connaissent des bouleversements tant physiques que psychiques, qui peuvent impacter leur libido. Comment accueillir les réactions de notre corps que l’on ne reconnaît plus ? De quelle manière gérer la perte du désir ? Au contraire, un regain de celui-ci peut-il survenir ? Existe-t-il des solutions pour conserver et/ou retrouver une vie sexuelle épanouie ?

Ménopause et libido, Blooming fait le point sur la question.

Qu’est-ce que la ménopause ?

La ménopause marque le moment où, aux alentours de la cinquantaine, notre corps ralentit considérablement la production d’hormones féminines. Avec pour conséquences des modifications plus ou moins marquées du comportement, des émotions et du fonctionnement physiologique, notamment au niveau des organes génitaux. Le symptôme le plus évident étant… l’arrêt des règles !

Modification des organes génitaux

Le ralentissement, voire la cessation de la production d’hormones féminines, notamment les œstrogènes, a des conséquences directes sur l’aspect et le fonctionnement de nos organes génitaux. Ce qui constitue clairement un terrain propice à la modification de notre libido au moment de la ménopause.

Ainsi, parmi les symptômes, citons  :

  • La raréfaction des poils pubiens.
  • Le rétrécissement et la perte d’élasticité du vagin et des lèvres, induisant une diminution de la sensibilité, ainsi qu’une sécheresse vaginale, autant de facteurs pouvant rendre les rapports sexuels douloureux, allant même jusqu’à des saignements.
  • Une perturbation du microbiote vaginal entraînant une baisse d’acidité, ce qui peut être la cause d’infections et inflammations diverses.

À noter que plus une femme connaîtra au quotidien une vie sexuelle active, plus ces symptômes seront mineurs. Oui, le vagin se bichonne… Ménopause et libido ? Le secret, c’est l’entretien !

Variations hormonales et chamboulement psychologiques

Les modifications corporelles qui surviennent au moment de la ménopause ont bien souvent des répercussions sur l’état psychologique d’une femme.

Bouffées de chaleur, contrôle parfois aléatoire de la vessie, troubles du sommeil, prise de poids, vous pouvez ne plus vous reconnaître, avoir l’impression que votre corps vous lâche, et cela peut entraîner chez vous une réelle fragilité psychologique, avec notamment une altération de l’estime de soi. Il faut dire que c’est une période forte en variations hormonales.

Au moment de la ménopause, on observe une diminution de la production d’œstrogènes. Chez certaines femmes, cela provoque des troubles de l’humeur, du stress, voire une certaine anxiété. Il est dans ces conditions parfois difficile de s’aimer, de se sentir désirable : mais si on ne s’aime plus, comment aimer l’autre ? Et le fait que le taux de progestérone, hormone qui stimule la production de testostérone, l’hormone du désir, accuse une baisse notoire accentue ce phénomène. Tous ces facteurs ne sont pas à prendre à la légère pour gérer au mieux la ménopause et ses effets sur votre libido.

Retrouver le désir et le plaisir : solutions

Le maître-mot, quand on souffre d’une diminution de la libido au moment de la ménopause, est : indulgence !

Ne vous montrez pas trop exigeantes avec vous-mêmes, prenez le temps qu’il faut pour accueillir et intégrer dans votre quotidien les modifications plus ou moins importantes que votre corps et votre esprit sont en train de traverser, afin d’entrer sereinement dans cette nouvelle étape de votre vie. Être bien avec vous-même vous permettra de vous sentir bien avec l’autre. Ménopause et libido : voici quelques « recettes du bonheur » :

  • Communiquez avec votre partenaire, armez-vous ensemble de patience, prenez le temps, profitez-en pour découvrir une nouvelle manière de parvenir ensemble au plaisir, et ne craignez pas d’utiliser un lubrifiant pour humidifier la muqueuse vaginale mise à mal. 💦
  • N’hésitez pas à consulter un médecin, qui pourra vous rassurer, vous accompagner, vérifier que vous ne souffrez pas de troubles typiquement féminins avérés (infection urinaire, endométriose, prolapsus utérin, dysfonctionnement du plancher pelvien…), et au besoin vous prescrire un traitement hormonal.
  • Prenez soin de vous. Alimentation saine, exercice physique, relaxation, vous maintenir en bonne santé physique vous aidera à surmonter les montagnes russes émotionnelles dues à la ménopause.
  • (Re)découvrez la masturbation : ménopause et libido, l’épanouissement sexuel avec l’autre commence par le plaisir avec soi-même !

Ménopause et libido : quand la vie sexuelle s’épanouit comme jamais

Heureusement, ménopause et libido ne riment pas systématiquement avec désir en berne et plaisir absent !

Quand celles qui souffrent d’une altération de leur libido ont besoin d’entamer un travail de reconquête de leur corps et de leurs sens, d’autres voient au contraire leurs sensations demeurer intactes, voire vivent une renaissance. 


via GIPHY

La femme peut se sentir allégée, plus que jamais épanouie, car libérée du carcan des règles, de la contrainte de la contraception, de la responsabilité du rôle de mère de famille, ou encore des obligations professionnelles lorsque l’âge de la retraite a sonné. En résulte une insouciance qui peut donner des ailes à son désir, jusqu’à toucher plus que jamais les étoiles du plaisir…