Quelques idées pour un quotidien plus écolo chez soi

Les temps qui courent sont propices au renouveau de son quotidien et la prise en main de son bien-être. Si nous sommes nombreu.x.ses à vouloir s'engager pour l’environnement, il est parfois difficile de savoir par où commencer. Pourtant, il existe des gestes simples pour réduire considérablement notre empreinte environnementale. 

Alors quels sont les trucs et astuces pour rendre son quotidien un peu plus vert ? Voici quelques idées faciles et écologiques que nous pouvons mettre en place à la maison. 


Une alimentation plus écologique

marché écologique biologique légumes verts

 

  • Manger moins de viande


En France, 50 kg de viande de boeuf sont consommées par seconde. À l’échelle mondiale,18% des émissions mondiales des gaz à effets de serre accaparent 70 % des terres arables et 9 % d’eau douce consommées chaque année.  Devenir végétarien peut impliquer des changements non négligeables ou trop subis, mais diminuer sa consommation de chair animale peut avoir de réelles conséquences sur l’environnement. Pourquoi ne pas en manger seulement une à deux fois par mois par exemple ? 

 

  • Manger des fruits et légumes locaux de saisons


Manger des cerises, des framboises ou des pêches en plein mois de décembre est aujourd’hui, pour la plupart d’entres nous, une aberration. Et pourtant, il n’est pas rare de voir les supermarchés de nos villes proposer des fruits hors saison, incitant à la tentation.  Ce calendrier nous permet de connaître exactement les périodes pendant lesquelles il est idéal de consommer nos fruits et légumes. Pour ce faire, nous pouvons privilégier les épiceries biologiques, les marchés, ou s’inscrire en AMAP (Associations pour le maintien de l’agriculture paysanne). Les consommateurs et les producteurs établissent un contrat pour une saison (printemps/été ou automne/hiver). Ensuite, le producteur s’engage à vendre aux partenaires des produits frais (oeufs, légumes, fruits et fromages selon le panier au prix fixe du consommateur). Ils sont distribués soit dans la ferme ou dans des points relais de la ville. Une belle initiative afin de préserver et de soutenir une agriculture saine, paysanne durable et équitable. 



Réduire sa consommation d’électricité 

réduire sa consommation d'électricité vert quotidien vert green lifestyle

 

  • Débrancher les appareils en veille 


Lorsque notre chargeur de téléphone est branché sur un secteur (même s’il ne charge rien), il consomme toujours de l’électricité. Il est donc bon de penser à débrancher tous nos appareils ménagers ou électroniques en veille (télévision, chaine hifi, micro onde, enceintes…), après chaque utilisation. Selon l’ADEME (Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie) cela permettrait d’économiser 10% sur notre facture d’électricité.

Pour aller plus loin dans l’optimisation de notre consommation d'énergie, nous pouvons également nous tourner vers des fournisseurs d’énergie plus écologiques.

 

  • Dégivrer son réfrigérateur et son congélateur


Le givre entraîne une surconsommation d’électricité qui est inutile. En plus de redonner une seconde jeunesse à notre matériel éléctroménager, dégivrer frigo et congélo contribuera faire un pas pour la planète et pour notre portefeuille ! 

Une autre petite astuce : en couvrant nos aliments dans des sachets biodégradables ou des tupperwares avant de les mettre au réfrigérateur nous limitons leur condensation et donc… le givre ! 

 

  • J’économise le chauffage 


Le chauffage représente en moyenne 60% de la consommation d’énergie de notre logement. L’ADEME nous recommande une température ambiante d’environ 19 degrés dans les pièces principales de la maison et 17 degrés dans les chambres ou la salle de bain. En ouvrant les fenêtres une fois par jour - après avoir éteint les radiateurs -, nous réduisons l’humidité ambiante et rendons le chauffage beaucoup plus efficace.  



Les conseils divers pour un quotidien plus écolo 

produit ménager écolo produit green ecologie green life style bicarbonate culotte blooming

  • Limiter les produits chimiques à la maison 


Qu’ils soient cosmétiques ou ménagers, il est bon de favoriser les produits naturels pour l’entretien, les soins ou le maquillage. Le savon noir naturel, le bicarbonate de soude ou le vinaigre blanc sont de très bons produits ménagers pour vos surfaces. Pour ce qui est des cosmétiques, privilégions les marques biologiques respectueuses de l’environnement et non testées sur les animaux. Cet article propose d’apprendre à lire les étiquettes des produits cosmétiques. 


  • Jeter nos piles usagés

Rien de plus simple ! Il suffit de les jeter dans les conteneurs mis à disposition dans nos supermarchés. 

 

  • Privilégier les vêtements de seconde main 

En limitant la surproduction des vêtements et des accessoires, nous limiterons de fait, notre impact sur la planète : à consommation moindre, production moindre ! La fast fashion est un véritable fléau pour l’environnement, alors que nous pouvons trouver des vêtements quasiment neufs et parfois très peu portés dans des magasins de seconde main. C’est aussi économiquement très intéressant !

 

  • Apprendre à recycler et bien trier ses déchets 


Malgré notre meilleure volonté,il n’est pas rare d’être perdu.es lorsque l’on se retrouve devant les bacs de tri. Alors, pour jeter de façon plus responsable, voici une cette infographie qui nous permet d’y voir plus clair. 

 

  • Utiliser des protections hygiéniques réutilisables


Les protections intimes jetables (couches pour enfants, serviettes hygiéniques ou tampons) génèrent près de 45 millions de déchets par an.  Nous conseillons d’utiliser des protections intimes zéro déchet pour vos règles, les fuites urinaires ou pour vos bébés. 

En savoir plus dans notre article sur les règles zéro déchet : ICI 



Maintenant, c’est à nous de jouer ! Si nous arrivons à mettre en place ses petites habitudes, nous réduirons considérablement notre consommation au quotidien. La semaine prochaine, Blooming vous montre comment passer au Zéro-Déchet :-)