Son premier rendez-vous chez le gynécologue

La première consultation chez un gynécologue peut parfois être une source d’inquiétude et d’interrogations pour une jeune fille. Que va-t-il se passer ? À quel moment faut-il prendre rendez-vous ? Pourquoi ? 

Voici quelques informations pour démystifier un peu le sujet.

 

Pourquoi aller chez le gynécologue ? 

Un ou une gynécologue est le médecin qui va vous accompagner tout au long de votre vie de femme, et par exemple lors des moments : la puberté, la grossesse et l’accouchement, la ménopause, etc.

Il s’assure de la bonne santé et du bon fonctionnement de votre appareil reproducteur - constitué par la vulve, le vagin, l'utérus, les trompes et les ovaires – et s’enquiert de votre cycle menstruel.

Vous pouvez le consulter pour vérifier si tout est correct, mais également en cas d’urgence : un rapport non protégé, des règles trop irrégulières ou inhabituelles, des douleurs pendant vos rapports ou encore des démangeaisons. 

Cela peut être une séance importante afin de se rassurer ou de s’informer sur son corps. 

Il n’y a pas d’âge précis pour aller consulter un gynécologue. 

 

Comment se déroule une première visite ? 

 La première visite est d’abord un premier échange afin de faire un état des lieux aussi appelé anamnèse. Le ou la gynécologue vous posera des questions sur vous et votre routine afin d’établir un diagnostic général. 

 

Souffrez-vous ou avez-vous souffert de maladies ?

  • Prenez-vous des médicaments ?
  • Consommez-vous du tabac ? Des drogues ? 
  • À quel âge avez-vous eu vos premières règles ?
  • Sont-elles régulières ? Douloureuses ?
  • Avez-vous déjà eu des rapports sexuels ?*

Il prendra votre taille et votre poids, Il pourra également vous poser des questions sur vos antécédents familiaux : si des femmes de votre famille ont déjà eu des cancers féminins (ovaires seins etc..). Vous pouvez expliquer la raison de votre venue et lui poser toutes les questions qui vous taraudent. Il n’y a aucune honte à avoir : il n’est pas là pour juger mais pour trouver des solutions.  

 

Est-il nécessaire d’avoir une vie sexuelle pour consulter un gynécologue ? 

Il n’est pas obligatoire d’avoir une vie sexuelle pour consulter un gynécologue. 

Cela peut être utile afin de faire un suivi de votre cycle menstruel, vérifier si vous avez des kystes ovariens ou autre. 

Si vous êtes déjà « sexuellement active », un rendez-vous chez le gynécologue peut être conseillé afin de discuter des divers modes de contraception ou encore des infections sexuellement transmissibles.

Il/elle peut vous donner les outils nécessaires afin de prévenir d’une grossesse non désirée. 

 

L’examen gynécologique est-il obligatoire lors du premier rendez-vous?  

Absolument pas. Il n’est pas systématique lors de la première consultation. Le dépistage gynécologique aussi appelé “frottis” est vivement recommandé mais à partir de 21 ans. 

Avant cet âge, l’examen n’est pas obligatoire.* 

 Cela dit, si le pratiquant détecte un souci gynécologique, il peut décider d’effectuer un examen comme :

  • l’inspection de la vulve 
  • l’utilisation du spéculum (instrument permettant d’inspecter l’intérieur du vagin)  afin de récupérer des prélèvements et de vérifier le col de l’utérus
  • la palpation de la poitrine 
  • le toucher vaginal afin d’évaluer la taille des ovaires et de l’utérus. 

 

Le médecin introduit donc un ou deux doigts dans le vagin en posant l’autre main sur l’abdomen de la patiente. 

 Vous n’êtes pas obligée de vous mettre nue : pour l’examen des seins vous pouvez juste soulever votre t-shirt. Pour l’auscultation du vagin, il faudra par contre enlever votre culotte mais vous pouvez demander un petit drap afin de vous préserver votre intimité.

 

L’examen gynécologique est-il douloureux ? 

Cet examen n’est pas très agréable mais il n’est pas sensé être douloureux non plus. 

Il faut juste tenter de se détendre afin de ne pas être trop crispée et éviter une petite douleur. 

Il existe plusieurs tailles de spéculum donc vous pouvez en demander un plus petit si vous n’êtes pas à l’aise. 

 

Puis-je me rendre chez le gynécologue seule  ?

Même mineure, une jeune fille a le droit de consulter sa ou son gynécologue seule, avec ou sans l’accord de ses parents. Le choix appartient à la patiente. L’entretien est toujours confidentiel. 

Cela dit, si vous êtes mineure et que votre vie est en danger, le médecin doit immédiatement informer votre représentant légal (parents ou autre). La consultation peut se dérouler en deux temps : avec la fille et ensuite le représentant. 

 

Comment choisir son gynécologue ? 

 Parfois les gynécologues sont recommandés d’une génération à l’autre (mère à fille).

Mais, vous êtes tout à fait libre de choisir un médecin différent de celui de vos proches. C’est une affaire personnelle. Vous pouvez demander conseil à votre médecin traitant ou auprès du Planning familial. 

Et n’oubliez pas, si vous ne vous êtes pas sentie à l’aise lors de la première consultation, vous pouvez changer de praticien comme vous le souhaitez. 

Il est important de se sentir bien avec son/sa gynécologue.

Le site doctoome.com peut vous aider. Il s’agit d’une plateforme de recommandation positive de professionnels de santé. 

Des femmes (et des hommes) recommandent des médecins spécialistes ou généralistes, en saisissant leurs qualités humaines (à l’écoute, sans jugement de valeurs, chaleureux, empathique, etc…)  et leurs qualités professionnelles (expert dans sa spécialité, prend en urgence, toujours joignable, etc…). 

 

LIENS

https://www.planning-familial.org/fr

Mouvement féministe et d'éducation populaire, le Planning Familial milite pour le droit à l'éducation à la sexualité, à la contraception, à l'avortement, à l'égalité femmes - hommes et combat toutes formes de violences et de discriminations 

https://www.doctoome.com

Site et applications de recommandation positive des médecins généralistes et spécialistes, dont les gynécologues, obstétriciens, sages-femmes.