Comment détecter un cancer du sein ?

En octobre, toutes en rose ! Non, il n'est pas question de choisir son déguisement d'Halloween, mais bien de se mobiliser pour le cancer du sein. Ce mois d'automne marque le début de la campagne annuelle Octobre rose : l'occasion de rappeler l'importance d'un dépistage précoce du cancer du sein. Les chiffres en témoignent : environ 1 femme sur 8 sera concernée par un cancer du sein – on aimerait avoir autant de chances à la loterie. C'est le cancer le plus fréquent chez la femme. Comment détecter un cancer du sein ? À partir de quel âge faut-il effectuer une mammographie ? Quels sont les facteurs de risque de développer un cancer du sein ? Blooming vous dit tout !

 

L’auto-examen pour déceler les symptômes d'un cancer du sein

Comme son nom l'indique, cet examen pour détecter un cancer du sein peut être réalisé à la maison. Tout ce dont vous avez besoin, c'est d'un miroir. Idéalement, cet auto-examen doit être programmé une fois par mois, une semaine après le premier jour des règles. Pensez-y au moment de ressortir votre culotte menstruelle en coton !

Comment réaliser un auto-examen du sein ?

Détecter un cancer du sein à la maison se déroule en deux phases :

  • Une phase d'observation 🔎 : face au miroir, guettez tout changement inhabituel au niveau du mamelon, de la peau et du sein en lui-même.
  • Une phase de palpation : levez le bras et palpez votre sein en commençant par la partie externe. Examinez tout le sein, mais aussi les ganglions lymphatiques sous les aisselles. Terminez par le mamelon en le pressant délicatement. Recommencez de l'autre côté.

Quels sont les symptômes d'un cancer du sein ?

OK, mais on cherche quoi exactement lors de cet auto-examen ? Voici les symptômes qui doivent vous pousser à consulter votre gynécologue :

  • L'apparition d'une boule ou d'une grosseur au niveau du sein ou sous les aisselles ;
  • Une douleur dans le sein ;
  • Un écoulement par le mamelon ;
  • Une rétraction du mamelon : il se tourne vers l'intérieur ;
  • Des modifications de la peau du sein : épaississement, durcissement, rougeur, desquamation… ;
  • Un changement de la forme du sein.

Avis aux paranoïaques : ces anomalies ne sont pas forcément synonymes de cancer du sein. Par exemple, ressentir une douleur au niveau du sein est fréquent avant les règles. C'est peut-être également le signe que vous êtes enceinte 👶 !

Avant de vous imaginer six pieds sous terre, prenez rendez-vous avec votre gynécologue. Le diagnostic du cancer du sein passe par toute une série d'examens, et ne peut être posé que par un professionnel. Votre gynécologue pourra lever le doute rapidement ou, le cas échéant, programmez des examens de dépistage pour détecter un cancer du sein.

Vous savez maintenant comment détecter un cancer du sein. Super ! Mais attention à ne pas tomber dans l'excès inverse et à s'en contenter. Cet auto-examen ne se substitue pas à un examen des seins chez le gynécologue.

 

La palpation des seins pour déceler des symptômes du cancer du sein

Le dépistage du cancer du sein commence dès 25 ans, avec la palpation des seins. Cet examen des seins se déroule chez le gynécologue la plupart du temps. Il est recommandé de l'effectuer tous les ans. Généralement, le médecin procède à l'examen clinique des seins et réalise un frottis lors de ce rendez-vous gynécologique annuel.

Pourquoi commencer à détecter un cancer du sein si tôt puisque ce type de cancer affecte les femmes de 50 ans et plus dans 80 % des cas ? Eh bien tout simplement parce qu'il reste 20 % de chances – ou plutôt malchances – qu'il ne vienne troubler votre belle jeunesse. Et rappelons-le, un dépistage précoce du cancer du sein augmente les chances de guérison. Cet examen des seins est rapide et indolore, alors pas d'excuses !

Au moment de renseigner vos données personnelles, ce spécialiste vous posera diverses questions afin de déceler d'éventuels facteurs de risque. Il vous demandera notamment s'il existe des antécédents de cancer du sein ou de l'utérus dans votre famille, si vous fumez ou si vous avez eu vos premières règles assez jeune. Pas de secret 🙊 ! C'est dans votre intérêt de tout révéler.


La mammographie pour détecter un cancer du sein

La mammographie de dépistage est un examen de radiographie qui complète l'examen clinique des seins.

À partir de quel âge réaliser une mammographie ?

La mammographie s'adresse principalement aux femmes entre 50 et 74 ans. Néanmoins, il existe quelques exceptions. Cet examen peut être utilisé pour détecter un cancer du sein dans les cas suivants :

  • des antécédents familiaux de cancer du sein ;
  • des facteurs de risque élevés ;
  • des symptômes du cancer du sein.

L'Institut national du cancer (INC) préconise de réaliser une mammographie tous les deux ans à partir de 50 ans, même en l'absence de symptômes. Bonne nouvelle ! Cet examen clinique est intégralement remboursé par l'assurance-maladie 😊.

Comment se déroule une mammographie ?

Lors de la mammographie, on prend deux clichés de chaque sein. Deux radiologues différents examinent ces photographies pour s'assurer que tout va bien. Ce dépistage précoce permet de déceler des lésions infimes qui ne seraient pas encore visibles à l'œil nu ou palpables. Si les radiologues ne sont pas d'accord, un troisième médecin entre en jeu. Au moins deux paires d'yeux pour détecter un cancer du sein, c'est le protocole. Vous pouvez donc être rassurée !

La mammographie est-elle dangereuse ?

Les rayons X, c'est mauvais pour la santé non ? Comme tout examen radiologique, la mammographie n'est pas sans toxicité, même si les technologies modernes permettent de réduire la dose de radiation. Gardez à l'esprit qu'il ne faut pas réaliser une mammographie – et des examens radiographiques en général – à tout-va. Dans la tranche d'âge 50 – 74 ans, il y a plus de bénéfices à réaliser cet examen pour détecter un cancer du sein rapidement que de s'en passer. 


Les examens complémentaires : l'échographie des seins

Examen complémentaire, l'échographie mammaire offre une image précise de l'intérieur des seins. Elle permet de mieux visualiser certaines structures et d'affiner le diagnostic. Sans rayons X, elle remplace la mammographie durant la grossesse. Si vous avez une forte poitrine, elle permet d'avoir une image d'une meilleure qualité que la mammographie.

L'échographie ne permet pas de détecter un cancer du sein. En cas d'anomalie, d'autres examens seront nécessaires.

 

La prise de sang et la ponction pour un diagnostic du cancer du sein précis

L'examen de dépistage a révélé des anomalies ? Le gynécologue peut prescrire une prise de sang pour déceler la présence de cellules cancéreuses. Sur base de leur concentration, le médecin pourra vous proposer une prise en charge adaptée.

La ponction est également essentielle pour une thérapie ciblée. Plutôt que de parler de cancer du sein, on devrait parler des cancers du sein, car il se décline sous plusieurs formes. La biopsie permet d'en déterminer le type. L'idée d'avoir une grosse aiguille enfoncée dans le sein vous panique ? Rassurez-vous, cet examen se déroule sous anesthésie locale. Vous ne ressentirez donc rien 😌.

Cet article vous a convaincu sur l'importance de détecter un cancer du sein à un stade précoce ? Alors mobilisez-vous autour de la campagne de dépistage en arborant fièrement votre petit ruban rose en octobre !