Cup menstruelle et stérilet : peut-on les porter en même temps ?

Cup et stérilet font-ils bon ménage ? Voilà une question que de nombreuses femmes se posent. Et pour cause ! Des études évoquant les risques liés au port du stérilet en association avec la cup menstruelle en tant que protection périodique ont semé le doute. 

Coupe menstruelle et stérilet sont-ils compatibles ? Chez Blooming, on n'aime pas faire durer le suspense alors on vous répond directement : OUI. Néanmoins, si vous décidez d'associer cup et stérilet, prenez le temps de lire cet article. 

Cup et stérilet : pourquoi les porter ensemble ?

Le stérilet est un moyen de contraception fiable plébiscité par de nombreuses femmes. Pratique, la pose d'un stérilet ne prend que quelques instants et il peut être gardé pendant plusieurs années. Ce dispositif intra-utérin (DIU) peut être en cuivre ou hormonal. Pour comprendre pourquoi il est intéressant d'associer cup et stérilet, penchons-nous d'abord sur leur mode de fonctionnement respectif.

Le stérilet hormonal

Comme son nom l'indique, le stérilet hormonal délivre des hormones en continue. Sous l'action de la progestérone, la glaire cervicale autour du col de l'utérus s'épaissit. Un véritable chemin de croix pour les spermatozoïdes, ralentis dans leur élan 🤛 ! En parallèle, l'endomètre s'amincit, empêchant l'embryon de se développer. Ce moyen de contraception hormonal vous empêche de tomber enceinte, mais pas seulement. L'amincissement de l'endomètre a pour effet de diminuer le volume et la durée des règles. Dans 20 % des cas, les règles disparaissent totalement 

Rassurez-vous, il n'y aucun impact sur votre fertilité. 

Le stérilet au cuivre

Avec le stérilet au cuivre, c'est différent ! Déjà, il ne contient aucune hormone. L'acteur principal, c'est le cuivre. Il empêche la fécondation en rendant les spermatozoïdes moins mobiles et moins viables. Il modifie également l'endomètre. Seul bémol : il peut provoquer des règles abondantes et plus longues. Pour certaines, ce n'est pas les chutes du Niagara, mais ça y ressemble parfois !

Pour absorber ces pertes de sang qui peuvent être plus abondantes, les femmes qui portent un stérilet au cuivre ont tendance à délaisser les protections hygiéniques classiques, serviettes hygiéniques ou tampons, souvent insuffisantes. Avec sa capacité de collecte supérieure au tampon, la cup menstruelle limite les risques de fuites. Fini de changer de protection toutes les 2 heures ! En plus, les coupes menstruelles se déclinent dans différentes tailles pour s'adapter à l'intensité du flux menstruel. Pratique non ?

Autre avantage et pas des moindres : elles ne contiennent pas de produits chimiques. Cette coupelle réutilisable séduit les adeptes de méthodes naturelles et écologiques, toutes celles qui veulent savoir ce qu'elles introduisent dans leur corps. Et on les comprend ! Lorsqu'elle est remplie, il suffit de la vider et de la rincer à l'eau bouillante. Cup et stérilet au cuivre semblent donc promis à une alliance parfaite. Et pourtant… certains cas d'expulsion du stérilet avec la cup ont jeté une ombre sur ce tableau si idyllique .

Cup et stérilet : quels sont les risques ?

La plupart du temps, cup et stérilet vivent en parfaitement harmonie. Il y a cependant des exceptions. Des patientes et leurs gynécologues ont reporté des cas d'expulsion du stérilet à cause de la cup.

Panique à bord ! La cup effet ventouse qui serait capable d'aspirer le stérilet hors du col de l'utérus a déchainé les passions. Vous avez déjà les images en tête ? Rassurez-vous, il n'en est rien. Le rôle de la cup menstruelle se limite à collecter vos saignements, pas à aspirer le contenu de votre anatomie façon vampire. D'ailleurs, l'effet ventouse ne se produit qu'à deux moments : lors de l'insertion et au moment du retrait.

OK mais du coup à qui la faute ? Tout comme le syndrome du choc toxique, ce phénomène a fait l'objet d'investigations poussées et de nombreuses hypothèses ont été émises. En voici quelques-unes :

Le fil du stérilet

Le fil du stérilet s'emmêlerait les pinceaux dans la coupe et tirerait sur le DIU. Tiré par les cheveux ? Pas tant que ça. Si le fil est trop long, il peut en effet se coincer entre la coupe et la paroi du vagin. En retirant la coupe menstruelle, on exerce une traction sur le stérilet.

La solution : couper le fil du stérilet un peu plus court et manier la coupe avec précaution. Le professionnel de santé coupe le fil très court lors de la pose pour éviter toute gêne lors des rapports sexuels, mais il se peut que ce ne soit pas encore suffisant. Dans ce cas, prenez rendez-vous avec votre gynécologue ou sage-femme pour une petite retouche.

Un col de l'utérus trop bas

Pour éviter d'expulser le stérilet lors du retrait de la cup, il est important de laisser un espace suffisant entre ces deux dispositifs. Chez certaines femmes ayant un col de l'utérus bas, associer cup et stérilet peut s'avérer plus compliqué, car il y a moins d'espace. Mission impossible ? Pas forcément. Il faut juste être plus vigilante lors de la pose et du retrait de la cup. Évitez de la placer trop haut et retirez-la délicatement pour ne pas tirer sur le fil.

Comment savoir si vous avez l'utérus bas ? Si le fond de votre vagin est accessible avec votre doigt (soit environ 5 cm), vous êtes concernée. Pour le savoir, vous pouvez jouer les aventurières avec votre doigt 😅 ou demandez à votre gynécologue ou sage-femme.

Un rejet classique du DIU par le corps

Expulsion du stérilet : la faute à la cup ? Pas toujours. Avant de pointer cette coupelle menstruelle du doigt, il ne faut pas oublier qu'environ 5 % des stérilets sont expulsés spontanément. La plupart du temps, cette expulsion a lieu dans les 3 premiers mois qui suivent la pose. Elle est souvent provoquée par les contractions durant les règles… d'où l'association d'idées selon laquelle la cup serait responsable. Sachez que le phénomène aurait très bien pu se produire avec d'autres types de protections périodiques.

Cup et stérilet : les bonnes pratiques pour un mariage heureux

Cup et stérilet vécurent heureux pendant de longues années et n'eurent aucun enfant. Voilà le scénario dont nous rêvons toutes ! Et il est tout à fait possible d'utiliser les 2 ensemble, mais en respectant certaines règles.  

  • Privilégiez une cup menstruelle avec tige plutôt qu'avec un anneau ;
  • Laissez un espace suffisant entre cup et stérilet ;
  • Portez la cup bas ;
  • Lors du retrait, poussez sur la cup avec les muscles du périnée pour éviter de tirer comme une forcenée ;
  • N'oubliez pas de pincer délicatement la base de la cup lorsqu'elle pointe le bout de son nez : vous annulez ainsi l'effet ventouse ;
  • Si vous venez de poser un stérilet, il est recommandé d'attendre 2 ou 3 cycles avant d'employer une coupe menstruelle, le temps que le stérilet soit bien "fixé". En attendant, les adeptes de zéro-déchet peuvent utiliser une culotte menstruelle ou des serviettes lavables en coton bio pendant les règles. 

Tentée par l'association cup et stérilet ? Si vous portez un stérilet et souhaitez utiliser une coupe menstruelle à la place ou en alternance avec les tampons et serviettes, parlez-en d'abord à votre gynécologue. Prenez également le temps de lire le mode d'emploi pour savoir comment utiliser la cup correctement. Oui, on sait, les modes d'emploi, c'est pénible, mais bien positionner la coupe menstruelle vous évitera bien des problèmes.